En Amérique

Cultures et Civilisations Antiques


En Mésoamérique, les Olmèques


En Mésoamérique, "les gens du pays du caoutchouc" sont considérés comme la #civilisation-mère. Leur existence est attestée sur un espace qui englobe plusieurs pays d'Amérique centrale dont en particulier le Mexique, le Guatemala, le Belize et le Honduras...


C'est dans un milieu naturel difficile composé de jungles, de marécages et de vallées périodiquement inondées que furent découverts les principaux sites Olmèques. Situés dans la région du fleuve Coatzacoalcas sur le Rio Chiquito, San Lorenzo est considéré comme le plus ancien des sites majeurs de cette culture.


Comme pour l'ensemble de l'Amérique centrale, à partir du IVe millénaire des hameaux se

créent. Le XVe siècle av. J.-C voit s'affirmer une diversification des ressources en produits agricoles et de la mer accompagnée de l'affirmation de l'élevage. Il y a peu de domestication en dehors du chien utile pour les chasseurs dès 13 000 avant J.-C.


Tête Olmèque © Blog Civilisations mères

La symbolique de l'eau incontournable des sites Olmèques

L'un des thèmes fondamentaux des sites de la Venta et de San Lorenzo est symbolisé par un personnage accroupi dans la mâchoire d'un jaguar. Incontournable du panthéon mésoaméricain, ce personnage frappe avec sa hache les nuages pour déclencher la pluie.

Il est l'équivalent chez les Aztèques de Tlaloc en tant que que divinité de la pluie et de l'agriculture. Le jaguar est également souvent représenté sur des haches de jade de couleur verte.

Leurs formes de fleurs évoquent la fertilité, la végétation et le monde aquatique. Symbole de foudre, les haches apportent la pluie provoquée par l'action du jaguar capable de provoquer des éclairs. Ainsi le jade est aussi bien relié à l'eau comme au sang.

Caral et le monde andin


Situé sur la côte péruvienne, la #civilisation de Caral dont l’une des caractéristiques est l’architecture monumentale, comme contemporaine des pyramides d’Égypte pose de nombreuses questions. En effet cette #civilisation connue pour avoir précédé de deux mille ans environ l’émergence de la #civilisation en Mésoamérique s’est développée sur une parcelle de désert irriguée par une petite rivière appelée "Rio Supe".


L’un des faits marquants associés à cette #civilisation vient du remarquable état de conservation de son patrimoine construit sur une période d’environ 1 000 ans à partir du IIIe millénaire av. J-C. Répartis sur environ cinquante hectares, une trentaine d’édifices aux fonctions diverses ont été découverts. Parmi ces structures ont été identifiés des ruelles, des terrasses, des espaces publics, des magasins, des autels, des temples, des amphithéâtres, des zones d’habitation, plusieurs grandes pyramides mais semble t'il aucun édifice à usage militaire.


Caral apparaît comme un trait d’union entre les Andes et le littoral auquel les hommes accédaient par la vallée de la rivière Supe. Le site se trouve également à la convergence de grands axes de communication entre les différentes vallées voisines.


La culture de Chavín


Au Pérou dans les Andes centrales, Chavín de Huantar située à 3 200 mètres d’altitude environ, est considérée comme la ville la plus importante de la culture Chavín à partir du XVe jusqu'au IIIe siècle avant J.-C.

Point de passage, elle est le reflet des différents apports culturels des occupants de la côte, des montagnes et de l’Amazonie. Elle aura par la suite une influence considérable sur les cultures régionales environnantes.

Point de convergence pour les commerçants et pour les pèlerins elle possède une stèle considérée comme un chef d’œuvre de l’art andin. La stèle appelée "la lance" est placée dans un souterrain du temple le plus central de Chavín de Huantar à la confluence de deux rivières la "Huachesksa" et la "Mosna", ce qui contribue à l’assimiler au Saint des saints. Ce monolithe d’une divinité agraire d’environ 4,5 mètres a comme motif principal le jaguar, celui -ci a comme particularité de posséder une chevelure représentée sous la forme de serpents représentatifs de l'eau.


En dépit des distances qui s'échelonnent sur plusieurs milliers de kilomètres, on retrouve le long des côtes et à l'intérieur des terres du continent américain des thèmes iconographiques partagés, comme le serpent à plumes particulièrement présent au Mexique, animal composite résultat d'un serpent muni de crocs de jaguar et de plumes d'oiseau.

La lance © Blog Civilisations mères