En Asie de l'est

Cultures et Civilisations Antiques


La civilisation chinoise


Bien avant l’installation des premières dynasties chinoises, c’est aux environs du VIe millénaire av. J-C que des groupes de populations semi-nomades se sédentarisent tout en continuant de pratiquer la chasse et la cueillette. Organisés autour de l’agriculture et d’un peu d’élevage, les groupes les plus importants ont pour point commun de s’être installés sur les bords de cours d’eau. Quand la culture de #Pengtoushan 彭頭 s’est développée dans le bassin du #Yangtse 揚子 vers 6500 av. J-C, nous retrouvons la culture de #Yangshao 仰韶 à la confluence du #fleuve Jaune et de la #rivière Wei 渭vers 5000 av. J-C.


Au XXIe siècle av. J-C, Yu le Grand, Da Yu大禹 ingénieur à la gestion des eaux sera nommé premier empereur de la première dynastie officielle chinoise. Dès l'Antiquité, les lettrés prennent le soin de répertorier cinq dynasties légendaires qui bien avant l’avènement de Yu le Grand, initient les étapes préalables à l'émergence en Chine de l'un des six berceaux de l'humanité.


fleuve Jaune et fleuve Bleu © Blog Civilisations mères


La couleur jaune et le dragon deux symboles associés aux empereurs de Chine

Si l'on se rapporte à l'écriture du caractère utilisé pour écrire la couleur jaune 黄, sa construction est le résultat de l'addition du caractère "champs" 田 et du caractère "brillant, lumineux" , le tout se rapportant à la couleur de la terre jaune, le lœss dont les alluvions ont donné jusqu'à aujourd'hui sa coloration aux eaux du #fleuve Jaune. Cette hypothèse permettrait en plus de fixer un cadre géographique dans le bassin du #fleuve Jaune pour désigner le berceau de la civilisation chinoise, de comprendre l'intérêt particulier porté aux apports du lœss. Dans le même sens on peut noter que le caractère utilisé pour désigner un étang, un lac, un barrage ou une retenue d'eau est la résultante du caractère jaune 黄 associé au radical de l'eau .


S'il est un symbole qui traverse les millénaires et sera en permanence associé aux empereurs de Chine, c'est bien celui du dragon. Nous le retrouvons dans son élément aussi bien dans les airs, dans l'eau que sur terre.

Peut-on voir dans sa représentation celle du lœss à la fois éolien, fluvial et terrestre ? Une croyance des habitants qui traversa les époques attribua la gouvernance du fleuve à cette entité à la fois redoutable et bienveillante.

Par la dépendance à la singularité du #fleuve Jaune, il se forme entre ses riverains et leur milieu, une identité regroupant des personnes d’un nombre très supérieur à celle de petits groupes de chasseurs ou d'agriculteurs isolés. Cette notion de communauté élargie peut être représentée par le regroupement des métiers nécessaires à l'exploitation d'un espace agricole sur les rives du #fleuve Jaune.


Bien que l'histoire officielle place l'empereur Jaune dans le bassin du même nom. Il semble qu'au fil du temps la région du bassin du #Yangtse tira profit par sa proximité d'un phénomène de bourgeonnement culturel venant du bassin du #fleuve Jaune pour redevenir aujourd'hui, le grenier et le jardin de la Chine.